Courbatures après l’effort : combien de temps dure la douleur ?

Vous avez repris le sport récemment et vos muscles vous font souffrir ? C’est une réaction normale du corps. Ces douleurs à retardement sont des douleurs musculaires, et plus précisément des courbatures musculaires, appelées aussi myalgies. On vous dit tout sur le développement d’une courbature et comment la faire passer plus rapidement.

Quelle est la cause des courbatures ?

De façon générale, les courbatures surviennent suite à un effort physique important, mal préparé ou bien exceptionnel. En effet, si vous reprenez le sport après une longue période d’inactivité, les fibres des muscles seront mises à rude épreuve. Apparaissent alors des microfissures dans les muscles sollicités, notamment lors des exercices dits excentriques (c’est-à-dire une contraction volontaire intervenant pendant l’allongement du muscle comme pendant la musculation).

L’organisme réagit à ces microfissures avec une légère réaction inflammatoire, ce qui provoque cette fameuse douleur. Les courbatures sont tout à fait normales et bénignes, elles sont le signe que les muscles ont bel et bien travaillé durant votre séance de sport.

Une ancienne théorie voulait que les courbatures soient provoquées par une accumulation d’acide lactique dans les tissus musculaires. Cependant, l’acide lactique est généralement évacué par le corps dans les deux heures après l’effort, ce qui l’exclue de la liste des responsables des courbatures.

Quand apparaissent les premières courbatures ?

Les courbatures sont également appelées Delayed Onset Muscle Soreness (DOMS), que l’on peut traduire par « manifestation musculaire douloureuse retardée ». Comme vous l’aurez compris, la douleur d’une courbature survient donc après un certain délai, que l’on situe généralement entre 12 et 48 heures après l’effort physique. Le pic le plus intense de la douleur survient en général au bout de 24 à 48 heures.

La durée d’une courbature musculaire dépend de votre capacité de récupération, des exercices réalisés et de votre niveau sportif. De façon générale, les courbatures musculaires durent environ 5 jours et peuvent durer une semaine entière pour des personnes débutantes.

Bien que bénignes, il faut consulter un médecin si les courbatures sont accompagnées de fièvre et/ou de tremblements musculaires, ou bien si elles sont handicapantes et vous empêchent de vous déplacer.

Quelques conseils pour apaiser les courbatures musculaires

Il existe des solutions pour atténuer la douleur et favoriser un retour à la normale plus rapide. On peut citer la prise d’anti inflammatoires non stéroïdiens comme l’aspirine (attention, ce médicament fluidifie le sang) ou de décontractants musculaires. Mais, la prise d’un médicament n’est pas automatique et des solutions naturelles existent.

Un bain chaud permet par exemple de décontracter les muscles, la détente qui en résulte pouvant soulager la douleur. Pour une amélioration plus rapide de votre état, vous pouvez également pratiquer des automassages, à l’aide d’arnica, ou de l’huile Paramarvel dont l’efficacité anti inflammatoire est remarquable.

En cas de courbatures musculaires dans les jambes, l’utilisation de l’acupression (par exemple avec le set de jambe Champ de Fleurs) permet d’apaiser la douleur en stimulant la sécrétion des endorphines, antidouleurs naturels et puissants !

Source :

Douleurs musculaires : crampes et courbatures, [Sciences et Avenir] https://www.sciencesetavenir.fr/sante-maladie/douleurs-musculaires-crampes-et-courbatures_104561